Pourquoi un Podcast

Le 4 juillet après une longue gestation faite de doutes, peurs et excitation – comme pour toute gestation créative – mon Podcast Comme un Voyage sera officiellement sur toutes les plateformes de podcast ainsi que ici sur mon site.

Peurs, doutes et enthousiasme

questions, demand, doubts-1922476.jpg

Il sera imparfait, je sais, je vais avancer et apprendre petit à petit et j’espère que tu auras l’envie de suivre cette évolution avec moi.

Toutefois, la peur de ne pas avoir réussi, le doute que personne ne s’intéressera à le suivre ne sont pas disparus, bien au contraire.

Né par amour et par conviction.

Cependant d’une chose je suis certaine: ce podcast est né par amour: amour de la curiosité, amour du partage, amour pour la musique (et oui il en a de la musique là dedans), amour pour la connaissance.

Deuxièmement il est né d’une conviction: la conviction que nous sommes tous curieux d’apprendre comme des enfants!

sea, girl, water-340766.jpg

Malheureusement, et dans la plus grand part des cas, une tendance des institutions éducatives éteigne cette flamme.

La conséquence ? une tendance à nous diviser en deux bloques: les “intello- érudits” et les autres.

Souvent les premiers appartiennent à une caste sociale et économique, ce qui le rende, disons-le, antipathiques, alors que les autres éprouvent un sentiment d’inaptitude ou, pire, un orgueil farouche de leurs ignorance comme d’une appartenance politique “anti bourgeois”.

J’aimerai briser ces cages! du moins apporter ma petite graine pour démonter cette rigidité cette cage où nous avons accepté de caser le savoir.

Une certitude à démonter

Passons maintenant à une certitude toxique que je n’arrive pas à démonter : je propose quelques choses qui sera moins visible car moins difficile à “étiqueter” et donc je serai moins suivie parce que mes sujets seront considérés peu intéressant.

J’espère de me tromper, et pour cela tu peux m’aider : il te suffit de commencer à suivre mon podcast, que j’espère deviendra ton Podcast, et de continuer de le suivre une fois que tu l’auras découvert.

L’épisode 0 et l’horloger de San Lorenzo

steam, punk, steampunk-3160715.jpg

Pour conclure : malgré les peurs les doutes et les incertitudes je continuerai à naviguer dans ces eaux encore inconnues et mystérieuses du monde du Podcast, guidée par le tic tac des horloges de l’horloger de San Lorenzo.

Qui es ? tu le découvriras dans mon épisode 0 du 4 juillet

Je suis prête à embarquer toutes et tous, celles et ceux qui voudront me suivre dans ce voyage de découverte comme des nouveaux Ulysse.

Tu connais l’héro d’Homère ? malgré des péripéties de dix ans dans la mer avant de rentrer chez soi à Ithaque après la guerre de Troie, il décida de reprendre la mer pour explorer, connaître s’enrichir encore et encore.

 “Ulysse et les sirènes”, Leon-Auguste-Adolphe Belly,  – 1865 -musée de l’Hôtel Sandelin,Saint-Omer (France). Détail

Et je te laisse avec une courte histoire sur lui : Lors de son voyage initiatique entre Enfer Purgatoire et Paradis, Dante Alighieri – dans la Divina Commedia – rencontre Ulysse.

Le poète, curieux comme toujours lors de ce parcours initiatique, demande à Ulysse de lui raconter son dernier voyage vers les colonnes d’Hercules, celles qui marquaient la limite infranchissable entre le monde et le néant

Ulysse connaissait le danger de ce voyage mais il ne put s’arrêter : il devait satisfaire sa soif de connaissance et sa curiosité sans limites.

Il racontera à Dante comme il avait convaincu ses compagnon de navigation à entreprendre ce défi dangereux.

Dans son allocution il y a une phrase qui en Italie est devenue une citation couramment utilisée aujourd’hui dans le langage quotidien:

 fatti non foste a viver come bruti ma per seguir virtute e canoscenza

(vous n’êtes pas faits pour vivre comme des brutes, mais pour suivre la vertu et la connaissance)

Dante Alighieri – La Divina Commedia – Inferno Canto XXVI

Voilà le sens de ma curiosité et de mon envie de partage et connaissance : c’est ce qui pour moi élucide le sens même du mot “Humanité”.

A bientôt